Iran: position « dure et claire » du G8

AFP
25/06/2009 | Mise à jour : 14:18
|
figcom_sep_bulle=’avec’; figcom_sep_bulle=false; .

-->

Le G8 des Affaires étrangères de Trieste (Italie) adoptera « une position particulièrement dure et claire » sur la situation en Iran, à laquelle même la Russie « apportera son soutien », a déclaré aujourd’hui le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini. »Nous adopterons une position particulièrement dure et claire devant le monde » sur ce qui se passe en Iran, a indiqué le ministre devant le conseil municipal de Trieste (nord-est), peu après son arrivée pour le G8 des ministres des Affaires étrangères qui s’ouvre dans la soirée par un dîner.Le ministre, cité par l’agence Ansa, s’est dit convaincu que la Russie « apportera son soutien » à cette position.

La Russie a jusqu’à présent adopté une ligne beaucoup moins dure que les Occidentaux sur la crise iranienne qu’elle considère comme « une affaire intérieure ».
« La valeur de la vie est plus importante que d’éventuels accords bilatéraux avec l’Iran et je crois que la Russie n’aura pas de difficulté à appuyer une position commune », a estimé M. Frattini.La communauté internationale qui a donné « plusieurs signes de sa volonté de tendre la main, doit être ferme aujourd’hui dans sa condamnation », a-t-il ajouté. »La main tendue des Etats-Unis, que nous avons soutenue, ne peut nous revenir ensanglantée », a-t-il lancé.

« L’Iran est à un tournant: il doit choisir s’il maintient ouverte ou non la porte du dialogue avec la communauté internationale », a-t-il dit.Rappelant que l’Italie avait été « le premier et unique pays » de l’UE à offrir la possibilité d’ »accueillir et d’aider des personnes en fuite et qui ont besoin de soins médicaux », il a souhaité « une position commune » de l’UE sur cette question. Le G8 réunit l’Italie, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, le Japon, la Russie, les Etats-Unis et le Canada.



Le nouveau gouvernement Fillon

Claude Guéant vient d’annoncer devant l’Elysée le remaniement gouvernemental. Huit personnalités politiques rentrent au gouvernement, huit en sortent. Revue de détails.

-Frédéric Mitterrand a été nommé nouveau ministre de la Culture et de la Communication, succédant à Christine Albanel, dans le cadre du remaniement gouvernemental, a confirmé mardi le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant.

-Michèle Alliot-Marie, ministre sortante de l’Intérieur, a été nommée mardi ministre de la Justice.

-Rama Yade quitte le secrétariat d’Etat chargé des Affaires étrangères et des Droits de l’Homme pour celui des Sports.

-Jean-Louis Borloo, Bernard Kouchner et Christine Lagarde ont été confirmés à leurs portefeuilles respectifs du Développement durable, des Affaires étrangères et de l’Economie.

-Le sénateur centriste Michel Mercier, trésorier du Mouvement démocrate (MoDem), a été nommé ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire.

-Luc Chatel, secrétaire d’Etat à l’Industrie et la Consommation et porte-parole du gouvernement sortant, a été nommé mardi ministre de l’Education et confirmé comme porte-parole du gouvernement.

-Xavier Darcos a été nommé ministre du Travail en remplacement de Brice Hortefeux.

-Brice Hortefeux passe au ministère de l’Intérieur, à la place de MAM.

-Eric Woerth reste ministre du Budget.

-Marie-Luce Penchard, conseillère technique à l’Elysée et secrétaire nationale de l’UMP chargée de l’outre-mer, a été nommée secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, en remplacement d’Yves Jégo.

-Le maire de Nice Christian Estrosi, a été nommé mardi ministre en charge de l’Industrie.

-Bruno Lemaire devient ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche à la place de Michel Barnier.

-Valérie Letard devient secrétaire d’Etat chargée de l’écologie et du développement durable.

-Nora Berra a été choisie comme secrétaire d’Etat chargée des ainés.

-Christian Blanc devient secrétaire d’Etat chargé du développement de la région capitale

-Pierre Lellouche a été nommé comme secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes.

-Nadine Morano est secrétaire d’Etat à la famille et à la solidarité.

-Benoît Apparu devient secrétaire d’Etat au logement.

-Hubert Falco prend le poste de secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants.

- Henri de Raincourt devient secrétaire d’Etat chargé des relations auprès du parlement.

-Bernard Kouchner, Christine Lagarde, Patrick Devedjian, Hervé Morin, Roselyne Bachelot, Eric Besson, Laurent Wauquiez, Nathalie Kosciusko-Morizet, Anne-Marie Idrac, Alain Joyandet, Martin Hirsch sont confirmés dans leur fonction.

-Christine Boutin quitte le portefeuille de ministre du Logement.



Sondage

Etes-vous favorable, à un juste équilibre entre les sexes en ce qui concerne les droits parentaux dans le cadre du droit de garde et d'hébergement des enfants ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...


USA: 8 Mds pour les voitures propres

Les Etats-Unis ont annoncé aujourd’hui qu’ils débloquaient 8 milliards de dollars pour aider trois constructeurs à investir dans des véhicules permettant de faire des économies d’énergie, près des trois quarts de cette aide revenant au groupe américain Ford. Mais le Japonais Nissan obtient aussi 1,6 milliard de dollars, à investir dans sa production américaine, et le petit californien Tesla obtient 465 millions de dollars, à son échelle une somme considérable pour avancer son projet de berline 100% électrique, la Model S.

Ces sommes représentent une partie d’une enveloppe de 25 milliards de dollars débloquée par le Congrès à l’automne pour encourager l’industrie automobile à développer des modèles propres ou économes en carburant. D’autres prêts seront encore accordés dans les mois qui viennent « à des constructeurs automobiles petits et grands et des équipementiers en amont et en aval de la chaîne de production », a annoncé le département de l’Energie, cité dans un communiqué.

Le secrétaire à l’Energie Stephen Chu s’était déplacé dans le Michigan, fief de l’automobile américaine, pour annoncer cette aide, qui s’inscrit pleinement dans les objectifs du gouvernement de Barack Obama à la fois pour sortir de l’ornière le secteur automobile et pour promouvoir une politique industrielle plus soucieuse de respect de l’environnement et moins dépendante du pétrole. « Nous avons une occasion historique pour aider à faire en sorte que la prochaine génération de voitures et véhicules lourds économes en carburant soit produite aux Etats-Unis », a souligné le président américain, cité mardi dans un communiqué.

Il a estimé que cette aide faciliterait notamment le respect des nouvelles normes de consommation fixées par l’administration le mois dernier, qui commenceront à s’appliquer progressivement à partir de 2012. D’ici à 2016, la consommation moyenne des voitures particulières devra passer à 6,63 litres aux 100 km, contre 9,41 litres aux 100 actuellement. Chez Ford, le directeur général Alan Mulally a expliqué qu’il utiliserait la manne de 5,9 milliards de dollars pour développer à la fois des véhicules hybrides et électriques.

La somme prêtée par Washington représente près de la moitié du plan d’investissement de 14 milliards de dollars que Ford réserve au développement de véhicules de haute technologie sur sept ans. Patron du seul constructeur américain à ne pas avoir recouru à l’aide fédérale pour assurer sa survie, M. Mulally a expliqué sur la chaîne de télévision CNBC qu’il percevait l’aide annoncée mardi comme une reconnaissance de « ses technologies », mais aussi de son « plan d’entreprise », qui prévoit notamment le retour aux bénéfices en 2011.

Nissan a expliqué pour sa part qu’il utiliserait son enveloppe pour modifier son usine implantée dans le Tennessee (Sud-Est) à Smyrna, afin d’y produire des véhicules électriques fonctionnant sur batteries au lithium-ion. Il a précisé qu’il commencerait à vendre sur le marché américain des voitures électriques fabriquées au Japon dès l’an prochain, avant que la production de Smyrna débute en 2012.

Quant à Tesla, qui a déjà vendu plus de 500 exemplaires de son modèle sportif tout électrique Roadster, il a expliqué que la plus grande partie de son enveloppe servirait à financer la production de la Model S, modèle familial qui pourra transporter jusqu’à 7 personnes avec une autonomie de 300 miles (480 km) par charge. La production doit débuter fin 2011, et le carnet de commandes est déjà ouvert. Cent autres millions permettront à Tesla de développer des systèmes de transmission qu’il vendra à d’autres constructeurs américain.

En revanche General Motors et Chrysler, les deux constructeurs américains qui ont reçu plusieurs dizaines de milliards de dollars à eux deux depuis décembre pour survivre, n’ont reçu aucune aide dans ce cadre, alors qu’ils sont en pleine restructuration.

 

AFP



Les principaux événement, heure par heure, depuis les élections présidentielles en Iran.

MARDI 16 JUIN

19h35 Washington
Obama veut toujours tenter de renouer le dialogue avec l’Iran.

19h20 Washington La Maison Blanche demande à Twitter de maintenir son service en Iran, selon un responsable

18h50 Téhéran Le guide suprême l’ayatollah Ali Khameneï, se dit favorable à un recomptage partiel des bulletins de vote « si nécessaire », annonce la télévision iranienne.

18h40 Téhéran Mohammed Ali Abtahi, un conseiller au candidat au poste présidentiel Karrubi, a été arrêté, selon la télévision d’Etat.

18h35 Téhéran Le Conseil des gardiens de la Constitution, saisi de requêtes en annulation de candidats à la présidentielle iranienne, se dit prêt à recompter les bulletins de vote dans les urnes « sujettes à contestation », annonce son porte-parole Abbas Ali Kadkhodaï.

18h10 Washington Le président américain Barack Obama se dit profondément inquiet au sujet des élections iraniennes. Il affirme également qu’il ne serait pas « productif » pour les Etats-Unis de se mêler de cette affaire.

17h50 Rome Le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini affirme que « les violences dans les rues et les morts » de civils en Iran sont « inacceptables », et se dit « fortement préoccupé » par la situation du pays.

17h50 Lisbonne Mehdi Safari, vice-ministre iranien des Affaires étrangères déclare: « En Iran, il y a une démocratie. Les gens ont participé ». (…) « Nous avons le système le plus démocratique en lequel nous croyons, mais bien-sûr avec notre culture, avec notre religion et sur la base de notre Constitution ». « Ceux qui provoquent les affrontements (…) devront être « traduits devant les tribunaux et punis ». « Certains pays essaient de donner une fausse image de la situation ».

17h45 Oslo Le groupe pétrolier norvégien StatoilHydro va rapatrier les familles de ses employés expatriés en Iran pour des raisons de sécurité. StatoilHydro emploie 120 personnes en Iran, dont environ la moitié sont des expatriés, à Téhéran et sur le gisement gazier de South Pars dans le Golfe.
Le groupe norvégien offre de prendre en charge le coût de leur retour.

17h35 Téhéran
Selon l’AFP le premier réseau iranien de téléphonie mobile, contrôlé par l’Etat, est coupé depuis l’après-midi à Téhéran.

 

Source : le nouvelobs : http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/international/20090613.OBS0429/les_manifestations_en_iran_heure_par_heure.html?idfx=RSS_notr&xtor=RSS-17



12

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux