Le web 2.0 permet l’expression démocratique

Chère Nathalie, très bonne initiative que le premier dîner des blogueurs. Le web est en passe de devenir le média incontournable de l’expression démocratique. Je serais heureux que tu sois membre d’honneur des Jeunes Actifs de la Loire, qui naissent sur Facebook : http://www.facebook.com/group.php?gid=64542539712

referencement« >referencement



Le web 2.0 ?

L’expression Web 2.0 a été proposée pour désigner ce qui est perçu comme un renouveau du World Wide Web1. L’évolution ainsi qualifiée concerne aussi bien les technologies employées que les usages. En particulier, on qualifie de Web 2.0 les interfaces permettant aux internautes d’interagir à la fois avec le contenu des pages mais aussi entre eux, faisant du Web 2.0 le web communautaire et interactif.
Expression lancée par Tim O’Reilly en 2004, « Web 2.0 » s’est imposé à partir de 2007.

Dans sa conception initiale, le web (nommé dans ce contexte le « web 1.0 ») comprenait des pages web statiques qui étaient rarement mises à jour, voire jamais. Une première évolution fut réalisée par des solutions se basant sur un web dynamique (parfois appelé web 1.5), où des systèmes de gestion de contenu servaient des pages web dynamiques, créées à la volée à partir d’une base de données en constant changement. Le web était considéré principalement comme un outil de diffusion et de visualisation de données, où des aspects comme le nombre de pages vues et l’esthétique revêtaient une très grande importance.
Les partisans de l’approche web 2.0 pensent que l’utilisation du web s’oriente de plus en plus vers l’interaction entre les utilisateurs, le crowdsourcing et la création de réseaux sociaux rudimentaires, pouvant servir du contenu et exploitant les effets de réseau, avec ou sans réel rendu visuel et interactif de pages web. En ce sens, les sites web 2.0 agissent plus comme des points de présence, ou portails web centrés sur l’utilisateur plutôt que sur les sites web traditionnels. L’évolution des supports permettant de consulter les sites web, leurs différents formats, amène en 2008 une approche plus centralisée sur le contenu que sur l’aspect. Les nouveaux gabarits web 2.0 tentent d’apporter un soin graphique, des effets, en restant compatibles avec cette diversité de supports. Dans le Web 2.0, l’internaute est acteur. Il contribue à alimenter en contenu les sites, blogs, wikis…

Source : Wikipédia
Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Web_2.0



5 milliards d’euros en faveur de l’internet haut débit

Bernard Kouchner et Bruno Le Maire participent, le 23 février, au Conseil Affaires générales et Relations extérieures à Bruxelles.

Les ministres aborderont la mise en oeuvre des mesures proposées par la Commission au titre du plan européen de relance, plus particulièrement leurs modalités de financement (5 milliards d’euros en faveur des infrastructures énergétiques et de l’internet haut débit).



Carte d’identité électronique : Réponse de Nathalie Kosciusko-Morizet

Nathalie Kosciusko-Morizet a écrit à 14:05
Oui je viens de créer un groupe avec les partenaires concernés. Ils doivent rendre des propositions concrètes pour juin.Il sera notamment question de la carte d’identité électronique.

NKM



Reconversion des militaires : une opportunité pour 2009



12

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux