Record du monde au LHC : des protons à 1,18 TeV !

Le plus grand collisionneur de protons du monde, le LHC, sera bientôt en mesure de partir à la chasse au boson de Higgs et aux particules supersymétriques. En accélérant des protons jusqu’à les porter à une énergie de 1,18 TeV, il vient de battre le record du monde précédemment détenu par le Tevatron.

 

Dans la soirée du 20 novembre 2009, des faisceaux de protons ont parcouru à nouveau les 27 kilomètres de circonférence du Large Hadron Collider (LHC). Après un retard de plus d’un an sur le programme initial, suite à des problèmes dans les connexions entre certains des aimants supraconducteurs, les chercheurs sont impatients de se lancer enfin à la recherche d’une physique au-delà du modèle standard. Elle pourrait par exemple être révélée par l’inexistence du boson de Higgs, bien que la majorité des physiciens des hautes énergies soit convaincue que sa détection avec le LHC est imminente.

 

Devant la remarquable stabilité des faisceaux de protons, il a été décidé d’avancer la date des premières collisions. Elles ont été produites pour la première fois le 23 novembre 2009, d’abord dans le détecteur Atlas puis dans les trois grands autres détecteurs des quatre expériences principales prévues au LHC.

 

La machine continuant à se comporter remarquablement bien, les physiciens du Cern ont augmenté l’énergie des protons d’un premier faisceau le dimanche 29 novembre 2009 et, dans la soirée, ils battaient le record du monde détenu par leurs collègues du Fermilab. En effet, depuis 2001, le Tevatron accélère des faisceaux de protons à 0,98 TeV pour produire des collisions à 1,96 TeV. Or, à 21 h 28 ce même dimanche, les chercheurs du Cern atteignaient 1,05 TeV avec un seul faisceau.

 

Toujours en rôdage

 

Cela n’était qu’un prélude… Quelques heures plus tard, après minuit, plus précisément le 30 novembre 2009 à 0 h 44, deux faisceaux circulaient contenant chacun des protons à l’énergie record de 1,18 TeV ! Si des collisions avaient été provoquées, elles auraient dépassé les 2,2 TeV.

 

La luminosité des faisceaux est aussi une donnée importante lorsqu’on veut produire un nombre important de collisions par seconde pour avoir une chance de produire suffisamment de nouvelles particules. Sur ce point, le LHC a encore du chemin à parcourir mais les chercheurs du Cern comptent bien l’augmenter étape par étape et avec précaution.

 

Le LHC n’a de toute façon par encore atteint son régime de croisière. Des faisceaux de 7 TeV pour des collisions à 14 TeV sont en effet prévus. Ce n’est d’ailleurs qu’à ces énergies-là que l’on pourra peut-être assister à la création d’hypothétiques minis trous noirs. En attendant, si tout continue à aussi bien se passer, les premières collisions à 3,5 TeV par faisceau sont toujours prévues dans les premiers mois de l’année 2010. Ce n’est qu’à ce moment que l’on commencera à vraiment faire de la physique. Pour le moment, on en est encore à la phase de rôdage avec les détecteurs et l’accélérateur.



L’Etat, »leader de la filière nucléaire »(Fillon)

AFP
26/11/2009 | Mise à jour : 14:29
|L'Etat, Ajouter à ma sélection
figcom_sep_bulle=’avec’; figcom_sep_bulle=false; .

-->

François Fillon a assuré aujourd’hui que « le leader » de la filière nucléaire était « l’Etat », alors que le nouveau patron d’EDF, Henri Proglio, ambitionne de la réorganiser autour de son groupe.

« Le leader, c’est l’Etat. Ensuite il y a des acteurs, j’ai indiqué qu’EDF avait un rôle central compte-tenu de son expérience et de son poids dans le monde », a déclaré le Premier ministre lors d’une conférence de presse sur le site du chantier du réacteur 3e génération de Flamanville (Manche).

S’exprimant devant Henri Proglio et les responsables d’Areva Anne Lauvergeon et Jean-Cyril Spinetta, le chef du gouvernement a estimé que la filière était « un atout considérable de la France dans la compétition internationale ».

Qualifiant Areva d’ »acteur majeur », il a indiqué que le gouvernement souhaitait « renforcer » sa spécialisation sur le nucléaire, « en lui donnant les moyens financiers de son développement ».



PROGLIO PDG D’EDF

Le conseil des ministres a entériné une décision qui a été prise en septembre dernier, alors que Veolia a officialisé dans la soirée la prise de fonctions d’Antoine Frérot à la direction générale, Henri Proglio restant président du CA.

 

 

Le conseil des ministres a officiellement nommé, mercredi 25 novembre, Henri Proglio, actuel patron du numéro un mondial de l’eau Veolia Environnement, au poste de P-DG d’EDF en remplacement de Pierre Gadonneix, dont le mandat a expiré dimanche. En fin de journée, Veolia a ensuite officialisé la prise de fonctions d’Antoine Frérot, le patron de la branche eau, à la direction générale, Henri Proglio gardant la présidence du CA. Comme prévu, l’ancien président de Renault Louis Schweitzer a été nommé vice-président du CA.
« EDF doit progressivement achever sa mutation en passant de l’administration à une entreprise industrielle. [...] Henri Proglio est un grand industriel et c’était important, à ce moment de la vie d’EDF, que ce soit un grand industriel qui pilote l’entreprise », a justifié dans la matinée le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel. L’Etat détient 84,4% du capital de l’électricien.

 

Un salaire relevé pour égaler celui de patron de Veolia ?

 

Le 5 novembre dernier, Henri Proglio avait été réélu administrateur du groupe public par ses actionnaires, par 96,5% des voix.
Le prochain patron d’EDF ne doit pas pour autant cumuler les rémunérations et doit donc percevoir uniquement celle de ses nouvelles fonctions, avait indiqué le même jour la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, devant le Sénat. Le salaire d’Henri Proglio en tant que patron d’EDF pourrait néanmoins être relevé: interrogé sur sa volonté de ne pas voir sa rémunération baisser par rapport à celle qu’il touchait chez Veolia, le ministre de l’Industrie Christian Estrosi a estimé mercredi qu’il fallait « faire preuve d’un peu de courage si nous voulons avoir les meilleurs capitaines d’industrie pour diriger nos plus grandes entreprises ». Luc Chatel s’en est lui remis au comité des rémunérations d’EDF.
En conservant la présidence du conseil d’administration de Veolia Environnement, un cumul très contesté, Henri Proglio va présider aux destinées de deux groupes comptabilisant près de 500.000 salariés et réalisant des ventes cumulées de 100 milliards d’euros. EDF et Veolia ont déjà une filiale commune dans les services énergétiques, Dalkia, et pourraient encore renforcer leurs liens.

 

Repenser la filière nucléaire

 

Avant même de prendre officiellement ses fonctions, Henri Proglio a appelé à une refonte complète de la filière nucléaire française et n’a pas hésité à remettre en cause le modèle intégré d’Areva, en attribuant si possible à EDF une prise directe sur l’ex-Framatome, la filiale de réacteurs du groupe nucléaire.
« Mon ambition est d’avoir une filière nucléaire française qui fonctionne », a-il déclaré aux Echos le 18 novembre. « Cela implique qu’on repense toute la filière, en particulier les rôles d’Areva et du CEA (Commissariat à l’énergie atomique) ».
Areva et EDF sont en concurrence depuis plusieurs années pour le leadership de la filière nucléaire française. Chacun pilote la construction d’un réacteur nucléaire de 3e génération (EPR): le premier en Finlande, et le second en France (à Flamanville, dans la Manche).

 

 



Zone euro : excédent commercial de 3,7 MdsE en septembre.

(CercleFinance.com) – La zone euro a enregistré un excédent du commerce extérieur de 3,7 milliards d’euros avec le reste du monde, comparé à -6 milliards en septembre 2008, d’après les premières estimations d’Eurostat pour le mois de septembre 2009.

Le solde enregistré au mois d’août 2009 était de -2,3 milliards (-4 milliards en estimation initiale), contre -10,8 milliards en août 2008.

En septembre 2009 par rapport à août 2009, les exportations corrigées des variations saisonnières ont augmenté de 5,5% et les importations de 1,1%.

Les premières estimations du solde des échanges extra-UE pour le mois de septembre 2009 indiquent un déficit de 11,2 milliards d’euros, contre -24,5 milliards en septembre 2008.

En août 2009, le solde était de -12 milliards (-12,1 milliards en estimation initiale), contre -28,5 milliards en août 2008.

En septembre 2009 par rapport à août 2009, les exportations corrigées des variations saisonnières ont progressé de 3,4% et les importations de 2,2%.



La baisse de régime des centrales nucléaires fait perdre 1 milliard à EDF

Arrêts pour maintenance, incidents lors du rechargement du combustible, effets des grèves du printemps dans plusieurs centrales : 15 des 58 réacteurs nucléaires d’EDF sont à l’arrêt, a indiqué la direction du groupe d’électricité, jeudi 12 novembre, en présentant ses comptes trimestriels. Le taux de disponibilité des centrales, tombé à 79,2 % en 2008, pourrait encore reculer à 78 % cette année. La production d’EDF devrait atteindre son point le plus bas depuis 1999, entraînant une baisse de 1 milliard d’euros du résultat brut d’exploitation (attendu à 15 milliards en 2009), a indiqué son directeur financier, Daniel Camus. L’objectif de redresser cette production à 85 % en 2011 – et de le rapprocher ainsi des standards internationaux – est désormais hors de portée. La baisse de disponibilité du parc nucléaire – critiquée par le premier ministre, François Fillon – se traduira par d’importantes importations au cours de l’hiver, même si la France reste exportatrice nette d’électricité. Elle accroît le risque de coupures, a prévenu RTE, filiale d’EDF qui gère les lignes à haute tension et l’équilibre offre-demande du réseau. Par ailleurs, la Commission européenne a donné, le 12 novembre, son feu vert sous conditions (vente d’actifs) au rachat par EDF de la part du groupe britannique Centrica dans SPE, le deuxième électricien belge. Ce secteur est désormais aux mains des Français, puisque GDF Suez contrôle déjà 100 % d’Electrabel, le numéro un belge.

 

Le Monde



123

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux