Les fragments engloutis du supercontinent Gondwana

Deux microcontinents engloutis ont été découverts au large de l’Australie. Selon toute vraisemblance, il pourrait s’agir des restes de plateaux continentaux qui connectaient encore l’Inde et l’Australie au moment de la dislocation d’un supercontinent, le Gondwana. Il serait donc plus jeune que 130 millions d’années.

Toutes les informations ne sont pas encore disponibles sur la découverte qu’a effectuée un groupe de chercheurs explorant la plaine abyssale de Perth au large de l’Australie. D’après la géologue Jacqueline Halpin de l’université de Tasmanie, deux régions situées à 1.600 km à l’ouest de l’Australie et qui forment des sortes de plateaux séparés par 150 km sont bel et bien des microcontinents.

Ces zones, baptisées Batavia Knoll et Gulden Draak Ridge, avaient d’abord été prises pour des volcans de la taille de la Tasmanie. Situées à environ 1.500 m de profondeur, elles sont cependant trop plates (selon un relevé de carte effectué avec un échosondeur) pour être des restes d’édifices volcaniques. Des roches ramenées en surface ont par la suite confirmé cette intuition. Au lieu de basaltes, à l’image de ceux que l’on trouve associés à des îles volcaniques comme l’Islande, les océanographes ont découvert des granites et des roches métamorphiques.

Des grès contenant des fossiles de bivalves ont même été trouvés. Pour le moment, on ignore si ces fossiles indiquent un environnement marin ou une vallée fluviale. Rien ne suggère donc que l’on ne soit en présence d’autre chose que des microcontinents n’ayant jamais été au-dessus de la surface de l’eau, mais on ne peut pas l’exclure non plus.

La jolie plage d'Anse Cocos, La Digue, SeychellesLes fragments engloutis du supercontinent Gondwana dans International pt-loupe
La jolie plage d’Anse Cocos, La Digue, Seychelles. © Wikipédia-Tobi 87

Des cousins des Seychelles

Voilà tout de même de quoi faire réfléchir ceux que fascinent les mythes sur des continents engloutis comme l’Atlantide ou le continent de Mu. Rappelons tout de même que le premier devrait se trouver dans l’océan Atlantique et le second dans l’océan Pacifique et pas dans l’océan Indien.

D’un point de vue géologique, les microcontinents découverts devaient faire partie du supercontinent Gondwana, rassemblant l’Afrique, l’Arabie, l’Inde, l’Amérique du Sud, l’Antarctique et l’Australie, lesquelles ont commencé à se séparer il y a environ 180 millions d’années. C’est vers 130 millions d’années que l’Inde a entamé sa séparation d’avec l’Australie avant d’entrer en collision bien plus tard avec l’Eurasie, provoquant la surrection de l’Himalaya et la formation du plateau tibétain.

Cette dérive des continents a laissé un microcontinent bien connu, les Seychelles. Batavia Knoll et Gulden Draak Ridge en constitueraient deux autres.



brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux