François Hollande se vante d’être payé à ne rien faire

Image de prévisualisation YouTube


Dimanche 6 mai 2012

Image de prévisualisation YouTube


François Hollande : le cynisme c’est maintenant



Ce que le PS pense vraiment de François Hollande



Hollande se projette déjà dans l’après

Avant de rejoindre son fief corrézien, François Hollande a tenu meeting à Forbach en Moselle vendredi matin.
Avant de rejoindre son fief corrézien, François Hollande a tenu meeting à Forbach en Moselle vendredi matin. Crédits photo : VINCENT KESSLER/REUTERS

En cas de victoire dimanche, le candidat socialiste pourrait accélérer son calendrier.

Hollande se projette déjà dans l'après dans 2012 coeur-

Deux émissions de radio et un enregistrement pour la télé en matinée, un déplacement en Moselle, un rassemblement à Périgueux… «Ce n’est pas loin de Tulle», explique-t-on dans son équipe. François Hollande s’est rendu ensuite directement dans son fief où il votera et attendra les résultats du second tour dimanche. Comme si la campagne ne devait jamais s’arrêter, le candidat socialiste l’a poursuivie toute la journée de vendredi, sans changer de rythme. Avec lui, les socialistes se sont déployés partout en France, dans les 26 régions du pays (22 en métropole, 4 en outre-mer) pour une dernière opération de mobilisation.

À Hombourg-Haut en début d’après-midi, il s’est présenté en rassembleur des Français: «Je représente ici la gauche, sans doute, mais déjà plus que la gauche. Je représente tous les républicains, les humanistes, ceux qui sont attachés à des valeurs et des principes», a-t-il déclaré. «Mais je veux aussi dire à ceux qui ne voteront pas pour moi qu’ils sont les bienvenus pour le redressement de notre pays.»

Un dernier présage favorable

Les socialistes ont accueilli le soutien surprise de François Bayrou comme un dernier présage. Mais en prenant garde de présenter le vote du leader centriste comme un geste autonome ne présageant en rien d’un éventuel rapprochement politique futur. «C’est un moment important dans la vie politique, même si ce n’est pas une recomposition (…). Ce n’est pas un arrangement politique», a assuré Pierre Moscovici, le directeur de campagne de François Hollande. Pour l’instant, il n’est pas question d’intégrer des élus MoDem dans une éventuelle majorité.

Si tous ont les yeux rivés vers le scrutin de dimanche, François Hollande en revanche semble déjà dans l’après. En cas de victoire, «le temps ne me sera pas donné», a-t-il assuré sur RTL en reconnaissant ressentir «une appréhension» à l’idée de pouvoir devenir président de la République. «Une appréhension au sens où je sais ce qui m’attend», a-t-il précisé. «Les problèmes du pays ne vont pas disparaître avec le départ éventuel de Nicolas Sarkozy, il ne va pas emmener avec lui la dette publique, le chômage, les urgences sociales, je vois bien ce qui m’est demandé», a-t-il ajouté. Et comme depuis le début de sa campagne, François Hollande a de nouveau demandé à ses partisans de ne pas se démobiliser. Un appel qu’il a renouvelé ensuite en direction des jeunes sur la radio Skyrock. «Quelles que soient vos sensibilités, allez voter! C’est pour vous que l’élection est organisée», a-t-il lancé. Un message qu’il a martelé à l’envi pendant toute la journée, comme un mantra.

S’ils pensent effectivement à l’après, les socialistes sont cependant dans le flou absolu sur l’agenda de la semaine prochaine, s’ils l’emportent. «François Hollande sera au travail dès lundi», assure Manuel Valls, le directeur de la communication. C’est le symbole qu’il voudrait adresser aux Français. Le socialiste entend aussi préparer les rendez-vous internationaux dans la foulée de l’investiture: le premier voyage à Berlin, puis le G8 à Washington et enfin le sommet de l’Otan à Chicago. Entre-temps figurent plusieurs rendez-vous. Les cérémonies du 8 Mai: peut-il y participer? Puis le 10 mai, date anniversaire de la victoire de François Mitterrand que la gauche ne manquera pas d’honorer si elle l’a emporté. Enfin, François Hollande devra surtout songer à son gouvernement… C’est pour cette raison que la passation de pouvoir, initialement prévue le 15 ou 16 mai pourrait être avancée. Selon une source diplomatique citée par l’AFP, elle pourrait être avancée au vendredi 11 mai. Dans cette hypothèse, le socialiste viendrait rencontrer Angela Merkel dès le 11 ou immédiatement après, peut-être le week-end des 12 et 13 mai. Cependant, l’entourage du candidat précise que rien ne serait arrêté.

La défaite? À vrai dire, aucun socialiste ne l’envisage. «On ne peut plus perdre», assure un cadre. Alors, en dehors de François Hollande, plus grand monde ne fait semblant. Ils sont déjà dans la victoire. «On souhaite un résultat net», explique le porte-parole du PS Benoît Hamon. Ce qui préoccupe les socialistes désormais, c’est l’ampleur de l’écart creusé avec Nicolas Sarkozy. Leur seule crainte? Gagner de peu.


Les socialistes s’apprêtent reprendre la Bastille

Le camion sera planqué dans Paris. À l’intérieur, une scène démontable pour accueillir chanteurs et politiques. Au premier signe de victoire pour François Hollande, direction Bastille pour l’installation. C’est là, a priori, que la fête aura lieu si fête il y a… D’autres possibilités ont pu être envisagées, comme le Champ-de-Mars, mais elles ne collaient pas avec le symbole. D’ici là, pas question d’en dire plus, notamment sur les noms des artistes qui pourraient se produire au soir du 6 mai pour fêter l’éventuelle élection de François Hollande à la présidence de la République. Mais dans une telle hypothèse, les socialistes s’attendent à vivre une soirée de la même nature que celle qui avait suivi l’élection de François Mitterrand en mai 1981. À l’époque, les électeurs de gauche s’étaient spontanément réunis à la Bastille. En à peine plus d’une heure, les socialistes avaient installé leur dispositif. Dans leur livre On a repris la Bastille! Paul Quilès et Béatrice Marre racontent par le menu le déroulement de cette soirée. «Ambiance de kermesse, de bal populaire, avec, un peu partout, des petits orchestres improvisés avec des accordéons, des guitares, des clarinettes (…) Les gens chantent, dansent et improvisent des manifestations festives, particulièrement dans les quartiers populaires», racontent les deux auteurs. De retour de Château-Chinon, François Mitterrand ne s’était pas rendu à la Bastille mais au siège du PS, rue de Solferino. Dimanche soir, François Hollande attendra les résultats à Tulle. En cas de victoire,il a gardé le mystère sur ce qu’il compte faire de sa soirée.



1...34567...36

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux