Le GPS européen Galileo entre en service, après dix-sept ans de gestation

Le système de navigation Galileo est entré en service. A la clé : l’indépendance technologique de l’Europe et des retombées économiques.

Top départ. Depuis jeudi 15 décembre, le Global Posi­tioning System (GPS) américain n’est plus seul à guider votre voiture ou à vous aiguiller dans la rue. Galileo propose lui aussi ses services. Désormais, le système de navigation européen est couplé à l’américain, la géolocalisation se fait grâce à des signaux provenant des deux constellations de satellites.

Certes, pour le moment, à peine quelques milliers d’happy few peuvent bénéficier de la technologie européenne. Il faut pour cela posséder un smartphone équipé de la puce interopérable avec le GPS : pour l’heure, seuls les détenteurs d’un smartphone Aquaris X5 Plus du constructeur espagnol BQ pourront utiliser les services de Galileo. La montée en puissance du système européen est donc liée à la fabrication de ces puces et à leur intégration dans les équipements (téléphones, objets connectés, voitures…). Laissant ainsi le temps au déploiement total de la constellation d’ici quatre ans.

Galileo.svg

Avec quinze satellites opérationnels – sur la trentaine prévue d’ici à 2020 –, Galileo s’installe dans un monde dominé par les Etats-Unis, mais où sont déjà présents la Russie avec ­Glonass et la Chine avec Beidou. A ces quatre acteurs d’envergure mondiale, s’ajoute l’indien IRNSS, qui devrait en 2017 proposer une couverture régionale.

« Nous courons beaucoup plus vite »

« Nous partons en retard mais nous courons beaucoup plus vite », estime Jean-Yves Le Gall, le président du Centre national d’études spatiales (CNES) en évoquant ce programme européen de plus de 10 milliards d’euros qui vise à ne plus dépendre des Etats-Unis. Lancé en 1999, Galileo a pris six ans de retard sur son calendrier initial et a connu de multiples déboires. Pourtant, les Européens en sont convaincus : les avancées technologiques feront la différence. Déjà, la précision est meilleure, dix fois supérieure à celle des Américains : moins d’un mètre contre dix mètres.

Autre atout, la constellation européenne aura un satellite visible de n’importe où sur Terre 90 % du temps et son signal pourra être authentifié afin d’éviter les leurres, ce dont ne disposent pas les concurrents. Une sécurité indispensable pour les professionnels et les applications gouvernementales dans des secteurs comme la sécurité et la défense. Pour leurs besoins, la géolocalisation sera aussi beaucoup plus fine (proche du centimètre) que pour les services civils.

Les débouchés commerciaux sont nombreux : des services seront consacrés au grand public par l’intermédiaire des smartphones, mais aussi aux sociétés de transport (maritimes, ferroviaires, routiers, aériens), aux géomètres, aux exploitants agricoles, aux fournisseurs d’énergie ou encore aux banques. Et les applications iront croissant.

Selon les prévisions de la Commission européenne, les services liés à des systèmes de positionnement par satellites, qui représentent 10 % du produit intérieur brut européen, pourraient monter à 30 % en 2030 avec, en particulier, le développement de la voiture autonome et des objets connectés. De plus, beaucoup d’applications à venir sont encore inconnues, l’imagination dans ce domaine étant sans limite. Pour M. Le Gall, « nous avons mis en place le décor de la pièce, les acteurs sont les industriels, à eux de jouer dans un théâtre bien meilleur que les autres ».

Source : LE MONDE ECONOMIE | 15.12.2016 



France: plus forte baisse du chômage depuis 1996

Après la flambée d’août, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi a connu sa plus forte baisse mensuelle (-66.300) depuis 1996.

Après la flambée d’août, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi a connu sa plus forte baisse mensuelle (-66.300) depuis 1996, année où les statistiques ont commencé à être collectées sous ce format, s’établissant en métropole à 3,49 millions de personnes, a annoncé mardi le ministère du Travail. En pourcentage, le repli est de -1,9%. Il faut remonter à novembre 2000 pour retrouver une plus forte baisse. Les chiffres de Pôle emploi, qui passent sous la barre de 3,50 millions pour la première fois depuis janvier 2015, diminuent de 90.000 personnes depuis le début de l’année (-2,5%) et de 59.500 sur un an (-1,7%).

pole_emploi_quadri6155846871585064077

« Malgré des variations mensuelles parfois fortes, ce sont donc 10.000 personnes qui sortent chaque mois, en moyenne, de la catégorie A » de Pôle emploi (sans activité), s’est réjouie la ministre du Travail, Myriam El Khomri, dans un communiqué.  »Il s’agit du troisième trimestre consécutif de baisse, ce qui ne s’était plus observé depuis début 2008″, avant la crise, a-t-elle ajouté. Sur le mois de septembre, la baisse est légèrement inférieure en comptant l’Outre-mer (-1,8%), pour un total de 3,75 millions de chômeurs. Les statistiques baissent aussi, mais nettement moins, en incluant les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité (-0,7%), à 5,48 millions en métropole, 5,78 millions en France entière.

La baisse du chômage a principalement touché les jeunes, avec une baisse de 5,3% du nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans en catégorie A. Leur nombre diminue de 7,0% sur un an. En revanche, la situation des seniors, âgés de 50 ans ou plus, s’améliore à peine (-0,2%) et reste dégradée sur un an (+2,4%). Quant au chômage de longue durée, il reprend sa décrue (-0,3% sur le mois, -0,5% sur un an). Fin septembre, 2,42 millions de demandeurs d’emploi, petite activité comprise, étaient inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an.

Mais les bons résultats de septembre, comme les mauvais d’août, ne sont pas uniquement dus à la conjoncture.

Depuis le début de l’année, le nombre de jours ouvrés pendant lesquels les chômeurs doivent actualiser leur situation est devenu variable. Résultat: le nombre de personnes désinscrites pour « défaut d’actualisation » fluctue d’un mois sur l’autre, jouant tantôt à la hausse tantôt à la baisse sur les chiffres mensuels de Pôle emploi. En septembre, 238.900 personnes ont quitté Pôle emploi pour ce motif, soit 66.500 de plus qu’en août et autant de personnes en moins sur les listes.

En revanche, le plan 500.000 ne semble pas avoir eu d’effet sur les chiffres ce mois-ci, car la catégorie D de Pôle emploi, où sont répertoriés les demandeurs d’emploi en formation, est restée quasi-stable (-0,2%).

(Source : Challenges.fr Avec AFP 25/10/2016)



L’esprit modeste par Jean Baptiste Blanchard

« L’esprit modeste qui ne cherche pas à primer se fait bientôt aimer par sa modestie même, qui est une espèce d’hommage secret qu’il rend aux autres ; et comme beaucoup d’esprit ne saurait longtemps se cacher, quand il vient à se faire voir, on finit par l’admirer. II ressemble à une mine riche, qui ne montre d’abord que quelques parcelles d’or assez obscures, jusqu’à ce qu’on la force, en quelque sorte, à découvrir les richesses qu’elle renferme. »
Citation de Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l’honnête homme (1772)



Syrie, le conflit vu sous un autre angle

Image de prévisualisation YouTube



#SPT 10/22 (stress post-traumatique) Soutien à nos soldats : défi lancé à Nathalie Kosciusko Morizet

Image de prévisualisation YouTube

10/22 SPT (Stress post-traumatique)
Défi aux candidats à la Présidentielle : Soutien à nos soldats : défi lancé à #NKM

Chose promise, chose due.
Merci à mes frères d’armes Miguel et Johnny d’avoir pensé à moi pour participer au soutien de nos camarades souffrant du SPT. (stress post-traumatique)

Nomination du jour : Nathalie Kosciusko Morizet (Aspirant à devenir Chef des Armées.) – Vous allez tous y passer, pas de jaloux !

22 pompes par jour pendant 22 jours afin de vous sensibiliser sur le stress post-traumatique chez beaucoup de nos vétérans, anciens combattants.
Pourquoi 22 pompes ? En hommage à nos camarades qui souffrent, à leur famille et proches. 22 vétérans se donnent la mort quotidiennement suite à leurs souffrances au retour de leur mission.

Ceux nominés n’auront que deux minutes de leur temps à consacrer !

* Une fois vous êtes nominé, vos « 22 jours » commencent le jour suivant.
* Chaque jour, vous-vous enregistrez en train de faire 22 pompes. Faites de votre mieux pour atteindre ce chiffre.
- vous pouvez les faire en étant à genou.
- Vous pouvez faire une pause
- Il faut juste tout filmer.
* Chaque jour vous nominez une personne.
Essayez de choisir ceux qui auront envie de faire ça et / ou qui ont la capacité de le faire.
* et enfin, prenez du plaisir dans cette noble action.

L’initiative vient de nos amis du Royaume-Uni, merci Fintan O’Donoghue!!!

Pour en savoir plus : (site du Ministère de la Défense)

http://www.defense.gouv.fr/sante/dossiers-complementaires/classeur-stress-post-traumatique/qu-est-ce-que-c-est-le-spt



12345...68

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux