#SPT 4/22 Soutien à nos soldats : premier défi lancé à #NicolasSarkozy

Image de prévisualisation YouTube

4/22 SPT

Défi aux candidats à la Présidentielle : Soutien à nos soldats : premier défi lancé à #NicolasSarkozy

Chose promise, chose due.
Merci à mes frères d’armes Miguel et Johnny d’avoir pensé à moi pour participer au soutien de nos camarades souffrant du SPT. (stress post-traumatique)

Nomination du jour : Nicolas Sarkozy (Aspirant à devenir Chef des Armées.) – Vous allez tous y passer, pas de jaloux !

22 pompes par jour pendant 22 jours afin de vous sensibiliser sur le stress post-traumatique chez beaucoup de nos vétérans, anciens combattants.
Pourquoi 22 pompes ? En hommage à nos camarades qui souffrent, à leur famille et proches. 22 vétérans se donnent la mort quoitidiennenment suite à leurs souffrances au retour de leur mission.

Ceux nominés n’auront que deux minutes de leur temps à consacrer !

* Une fois vous êtes nominé, vos « 22 jours » commencent le jour suivant.
* Chaque jour, vous-vous enregistrez en train de faire 22 pompes. Faites de votre mieux pour atteindre ce chiffre.
- vous pouvez les faire en étant à genou.
- Vous pouvez faire une pause
- Il faut juste tout filmer.
* Chaque jour vous nominez une personne.
Essayez de choisir ceux qui auront envie de faire ça et / ou qui ont la capacité de le faire.
* et enfin, prenez du plaisir dans cette noble action.

L’initiative vient de nos amis du Royaume-Uni, merci Fintan O’Donoghue!!!

 

Le SPT qu’est-ce que c’est ?

Dans une situation de stress, tout l’organisme se met en tension. Celle-ci a un coût énergétique qui entraine la souffrance de différents organes au niveau du système nerveux, sous forme d’altérations au niveau des structures cérébrales – celles de la mémoire. Les effets des traumatismes psychiques sont des pathologies de la mémoire. Le cerveau, qui a été submergé par l’ensemble des stimuli au moment de l’agression, va les reproduire ensuite à l’identique. Le jour, comme dans un réflexe conditionné, en réaction à un certain bruit ou à une odeur, les images de l’agression reviennent en souvenir, parasitant l’activité psychique naturelle du vétéran. Ce sont les flash-back appelés aussiecmnésies. La nuit, durant le sommeil, les mêmes phénomènes se reproduisent. C’est ce que l’on appelle les cauchemars traumatiques qui provoquent chez le vétéran des cris, des gestes de combat et un réveil en sueur. Ces cauchemars et ces ecmnésies sont les signes d’un état de stress post traumatique.



Mère Teresa ou le message de paix

« Le fruit du silence est la prière. Le fruit de la prière est la foi.

Le fruit de la foi est l’amour.

Le fruit de l’amour est le service.

Le fruit du service est la paix. »

— Mère Teresa

Mère Teresa

 



Shake your hands instead of fighting

Image de prévisualisation YouTube


Rabat : l’extension de la deuxième ligne du tramway commence

Cette extension sera réalisée sur un trajet de 20 kilomètres. Le nombre de passagers quotidiennement transportés sera porté à 150 000 au lieu de 120 000 actuellement. Les deux premières lignes ont déjà atteint l’équilibre financier.

 TRAM RABAT

Le tramway de Rabat-Salé connaît  un énorme succès depuis sa mise en service, il y a cinq ans. Ce moyen de transport en commun préféré des habitants de la région de Rabat-Salé «transporte quotidiennement entre 110000 et 120000 passagers», confirme le management de la Société du tramway de Rabat-Salé (Transdev). Contrairement au tramway de Casablanca, celui de la capitale a réussi à atteindre le petit équilibre financier. En d’autres termes, «les recettes générées par les deux lignes du tram couvrent les charges d’exploitation», déclare notre source. «La bonne gestion et le choix de l’itinéraire des lignes sont à l’origine de l’équilibre financier du tram de la capitale», confie-t-elle. En effet, le taux de fréquentation reste plus élevé que celui de Casablanca. «Le même siège est occupé plusieurs fois sur un même trajet, car chaque passager fait en moyenne 10 stations. Cela n’est pas le cas pour Casablanca, où les trajets sont plus longs et l’utilisation des sièges ne connaît pas une forte rotation», développe notre source. A ces éléments s’ajoutent les offres conçues principalement pour les étudiants, en l’occurrence en matière de carte d’abonnement dont le prix est fixé à 150 DH sur les deux lignes. Cette population représente aujourd’hui près de 50% des passagers.

La ligne sera opérationnelle en 2019

Suite à ce succès, dû à la demande croissante pour ce moyen de transport, reliant les deux rives du Bouregreg, la société s’apprête à lancer les travaux d’extension de la deuxième ligne. «Les travaux de construction de ce projet d’extension sur 20 km commenceront d’ici la fin de l’année et dureront 18 mois», confirme notre source. En effet, les études préliminaires sont déjà réalisées et l’itinéraire est déjà tracé. Un appel d’offres relatif aux travaux sera lancé dans les jours à venir. Cette extension de la deuxième ligne permettra de relier des quartiers populaires à forte densité et mal desservis par les moyens de transports en commun. Il s’agit en l’occurrence de Kariat Sidi Moussa à Salé, de la gare routière Kamra et de l’hôpital Moulay Youssef à Rabat. Cette extension attirera près de 30000 usagers par jour d’ici 2019 et permettra donc de porter le nombre de passagers du tram de Rabat-Salé à 150000 par jour. Il créera également un équilibre entre les deux lignes puisque aujourd’hui la 1ère ligne transporte près de 70000 passagers par jour contre 40 000 pour la deuxième ligne.

En savoir plus sur http://lavieeco.com/news/economie/rabat-lextension-de-la-deuxieme-ligne-du-tramway-commence-dici-la-fin-de-lannee.html#2sCBy5wS70MaGLjx.99



Le textile marocain à la conquête du marché américain

Les professionnels du secteur du textile marocain partent à nouveau à la conquête du marché américain à l’occasion du Salon Première Vision qui se tiendra les 19 et 20 juillet à New York.
images textile marocain borisjacrot.unblog.fr

Le Maroc participe à ce salon international pour la deuxième fois cette année après y avoir participé en janvier dernier. Lors de cette édition, les entreprises marocaines ont eu des commandes fermes de trois millions de dirhams et ont totalisé 126 contacts prometteurs, dont 90 pc sont originaires des Etats-Unis et de la côte Est et 10 pc du Canada, indique vendredi un communiqué de Maroc Export, qui organise la participation marocaine en concertation avec l’Association Marocaine du Textile et de l’Habillement (AMITH).

En vue de donner plus de visibilité et communiquer au maximum sur la participation marocaine, le Centre a engagé une experte spécialisée qui aura pour mission d’assister les exposants marocains dans l’organisation de leurs participations, notamment par l’établissement de rencontres B to B avec les prospects américains en visite au salon, ajoute la même source.

Les entreprises marocaines cherchent à tirer profit du fait que le salon vient de s’ouvrir au sourcing de proximité permettant d’assurer l’approvisionnement continu des marchés, présentant ainsi tous les atouts pour développer les exportations des articles du textile et de l’habillement, notamment en bénéficiant de l’avantage comparatif de l’Accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis, un marché prometteur de 300 millions d’habitants.

La filière dispose d’indéniables potentialités pour s’imposer sur le marché US à la faveur de cet Accord, lequel a engendré un triplement du volume des échanges commerciaux entre les deux pays durant la période 2006-2013, atteignant plus de 4,26 milliards de dollars US contre seulement 1,33 milliard de dollars en 2006.

D’après les chiffres de l’Office des changes, les importations du Royaume du marché américain ont atteint en 2015 près de 15 milliards de dirhams pour des exportations de 10 milliards.

Les projections à l’horizon 2020 tablent sur la poursuite du rythme d’expansion du commerce entre les deux pays. Les exportations du Maroc, le seul pays africain avec lequel les Etats-Unis sont liés par un Accord de libre-échange, vers le marché américain pourraient ainsi enregistrer dans les années à venir une hausse moyenne de 17 pc par an en valeurs courantes, selon le centre de conjoncture.

Dans le cadre de cet accord, les entreprises américaines installées dans le Royaume ont, à ce jour, totalisé un investissement de 790 millions de dollars et créé 100.000 emplois directs et indirects dans des secteurs aussi variés que le textile, l’agro-alimentaire, l’éducation et les industries semi high-tech.

Lors de sa dernière édition de janvier, Première Vision a accueilli environ 365 exposants et attiré 4.140 visiteurs représentant 2.200 marques, dont 80 pc originaires des Etats-Unis.

Source : Menara.ma 1er juillet 2016



1...34567...34

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux