Apple Park, le dernier grand projet de Steve Jobs, sera inauguré en avril

Le nouveau campus du groupe accueillera ses premiers employés en avril. Des annonces et conférences pourront se tenir dans le «Steve Jobs Theater».

Des chiffres, des superlatifs, des photos ciselées et une vidéo qui rappelle les films mis en ligne lors des annonces de produits. Mercredi, Apple a levé le voile sur son futur campus de Cupertino, en Californie, dans un communiqué de presse qui n’a rien à envier à ceux envoyés pour la sortie d’un iPhone ou d’un Mac.

L’immeuble, baptisé Apple Park, s’étale sur 70 hectares et prend la forme d’un anneau de 260.000 mètres carrés. Il accueillera de premiers employés à partir d’avril. Quelque 12.000 personnes vont être transférées dans ces locaux durant six mois, depuis le quartier général situé non loin, mais aussi depuis d’autres localités environnantes.

Apple Park est le projet est le plus imposant mené par l’entreprise ces dernières années, mais aussi le dernier grand chantier lancé par Steve Jobs, il y a plus de dix ans. En juin 2011, le cofondateur d’Apple avait défendu l’édification de ce campus devant le conseil municipal de la ville où il s’était implanté en 1977, à l’occasion de l’une de ses dernières interventions publiques.

Le nouveau campus est à la mesure du nouvel Apple légué par Steve Jobs, devenue l’entreprise la plus valorisée au monde grâce au succès de l’iPhone. «La vision qu’avait Steve pour Apple s’étendait bien au-delà du temps qu’il a passé avec nous. Il voulait qu’Apple Park soit un foyer d’innovation pour les générations à venir», fait valoir Tim Cook, PDG du groupe. «Il se serait épanoui, comme s’épanouiront sûrement les collaborateurs d’Apple, dans ce campus né d’une imagination lumineuse», dit Laurene Powell Jobs, qui fut son épouse, dans sa seule intervention écrite sur le site d’Apple à ce jour.

Les panneaux de verre courbes d'Apple Park.
 

Au lancement du chantier en 2013, son coût était estimé à 5 milliards de dollars. Le bâtiment principal, écrit Apple, est «entièrement recouvert des plus grands panneaux de verre courbes au monde». Il est alimenté intégralement par des énergies renouvelables, et ne nécessitera «ni chauffage ni climatisation neuf mois de l’année sur douze». Tout au long des travaux, des vidéos prises par des amateurs depuis des drones ont relaté l’avancée de la construction.

Les équipes d’Apple, et notamment son responsable du design Jony Ive, ont travaillé avec le cabinet d’architectes Foster+Partners, qui œuvre déjà sur les Apple Store dans le monde. Le campus reprend plusieurs des matériaux déjà visibles dans les nouvelles générations de magasins, comme celui ouvert en fin d’année dernière au Marché Saint-Germain, à Paris.

Le Steve Jobs Theater.
 

L’immeuble circulaire, pensé pour favoriser la collaboration des employés d’Apple, a été aussi conçu comme une attraction à part entière. Il comprendra un espace d’accueil pour les visiteurs, et un Apple Store. Son amphithéâtre, d’une capacité de 1000 personnes, pourra accueillir des futures conférences et présentation de produits de la marque. Il a été nommé «Steve Jobs Theater».

 

Source : Le Figaro 



Laisser un commentaire

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux