Neuf Français sur dix veulent une réforme de l’école

Selon une étude Opinionway, les parents d’élèves interrogés estiment qu’une attention particulière doit être portée aux enfants handicapés et à ceux qui rencontrent des difficultés d’apprentissage.

Neuf Français sur dix veulent une réforme de l'école  dans 2012 coeur-

85% des Français souhaitent que l’éducation ait une vraie place dans le débat à l’occasion de la présidentielle, et 92% souhaitent que l’école soit réformée. Tel est le constat d’une étude Opinionway exécutée pour le compte de l’APEL, l’Association des parents de l’enseignement libre auprès d’un échantillon de 639 parents d’enfants scolarisés. Davantage qu’une place importante, c’est une réforme qui s’impose pour 92% des Français et 91% des parents.

Certaines pistes leur tiennent particulièrement à cœur comme la création d’un vrai métier pour l’accompagnement des enfants en situation de handicap (93%), des parcours adaptés aux élèves qui rencontrent des difficultés (93%), l’amélioration de la formation des enseignants par l’alternance (84%), le développement de l’usage d’outils numériques (83%), le renforcement du contrôle continu dans les résultats du baccalauréat (78%) et des rythmes scolaires mieux adaptés à ceux des enfants au primaire (75%). Quelque 63% des parents souhaitent aussi que l’on allège et recentre les programmes scolaires.

Une approche marquée par l’inquiétude

En revanche, l’approche des Français sur l’éducation «reste marquée par l’inquiétude» selon Opinionway, avec comme conséquence le refus de tout ce qui semble amputer la quantité d’enseignement. Ainsi, les parents ne sont pas favorables au fait de supprimer le redoublement dès le primaire (28%), au fait de réduire le nombre d’épreuves au baccalauréat (29%), à l’allégement des rythmes scolaires au collège et au lycée (42%). L’autonomie des établissements scolaires avec des chefs d’établissements libres de choisir leurs enseignants pour constituer des équipes soudées autour d’un projet ne séduit que 52% d’entre eux.

Pour OpinionWay, il parait dès lors clair que face à la crise, au sentiment que l’ascenseur social est en panne et que l’école est moins performante qu’elle ne l’était, l’opinion, comme les parents, aborde la question dans une attente de «toujours plus» contraire à celle des spécialistes des jeunes et de l’enseignement qui promeuvent une approche plus qualitative.



Discours de Nicolas Sarkozy à Bordeaux



La cote de confiance de Hollande au plus haut

François Hollande et Nicolas Sarkozy, tous deux en meeting. Crédits photo: REUTERS et AP.
François Hollande et Nicolas Sarkozy, tous deux en meeting. Crédits photo: REUTERS et AP.

SONDAGE – Si les sondages d’intentions de vote indiquent un resserrement au premier tour entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, le baromètre TNS Sofres Sopra Group réalisé pour Le Figaro Magazine montre que les courbes de confiance prennent le chemin inverse.

La cote de confiance de Hollande au plus haut dans 2012 coeur-

L’ancien premier secrétaire du PS grimpe de 8 points en un mois pour atteindre un sommet pour lui: 58%. Le candidat socialiste fait le plein des suffrages à gauche. Et de ce point de vue peut être rassuré sur la non-réédition du 21 avril, quand Lionel Jospin, déserté par les électeurs de gauche, était arrivé troisième au premier tour de la présidentielle.

La courbe du chef de l’État connaît une évolution opposée puisqu’il perd trois points ce mois-ci pour se retrouver à 26%. L’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy n’a pas eu d’effet sur sa cote de confiance, même s’il conserve un socle important à l’UMP (84%) et à droite (66%). À près de 50 jours du premier tour de la présidentielle, l’équipe du candidat-président n’a pas tiré toutes ses cartouches et compte sur les moments charnières pour refaire son retard sur le candidat socialiste. Après l’annonce de la candidature et le premier grand meeting, le début de la campagne officielle marquera un nouveau moment clé de la campagne. Autour du candidat Sarkozy certains plaident pour que cette séquence soit l’occasion de publier le livre écrit par le candidat.



Yade fait un pas

L'ancienne secrétaire d'État aux Droits de l'homme, Rama Yade.
L’ancienne secrétaire d’État aux Droits de l’homme, Rama Yade. Crédits photo : FRANCK FIFE/AFP

L’ancienne secrétaire d’État a fait son retour dans la campagne en saluant jeudi les propositions de Nicolas Sarkozy en matière d’éducation. A l’UMP, on s’évertue à la ramener «dans le bercail».

Yade fait un pas dans 2012 coeur-

Un ralliement? Pas encore. Mais un communiqué de soutien aux «propositions justes» de Nicolas Sarkozy en matière d’éducation. C’est par un bref communiqué envoyé jeudi matin que Rama Yade fait son retour dans la campagne présidentielle. Depuis le retrait de la candidature de Jean-Louis Borloo en novembre, l’élue radicale s’était gardée de faire connaître ses intentions, entretenant le suspense et laissant même entendre qu’elle pourrait soutenir François Bayrou.

Pour l’ancienne secrétaire d’État aux Droits de l’homme, «Nicolas Sarkozy a apporté des réponses crédibles et justes en matière d’éducation face à l’obsession de François Hollande de dépenser plus sans réformer». Lors de son déplacement à Montpellier mardi, le président candidat avait annoncé son intention d’augmenter la rémunération des enseignants qui accepteraient de faire des heures supplémentaires. Une proposition que Rama Yade «salue» et complète en proposant un rattrapage des salaires des personnels enseignants qui ont «augmenté moins vite que celui des personnels non enseignants de l’Éducation nationale» et qui, selon elle, sont «inférieurs à la moyenne des pays de l’OCDE».

En janvier déjà, Yade avait publié un communiqué où elle «abondait dans le sens du président de la République» qui avait expliqué lors de ses vœux aux acteurs de l’éducation qu’il fallait «stopper la logique du toujours plus de moyens».

Ramener Rama Yade dans le bercail

Ce «soutien» intervient deux jours après que Rama Yade a été entendue par la Brigade de la répression de la délinquance aux personnes dans l’enquête préliminaire sur sa domiciliation et son inscription sur les listes électorales de Colombes (Hauts-de-Seine). La conseillère régionale d’Ile-de-France souhaite se présenter aux législatives de juin dans la deuxième circonscription du département, à cheval sur Colombes et Asnières, face à l’UMP Manuel Aeschlimann. Mais elle a été radiée des listes électorales, radiation confirmée par le tribunal d’instance fin janvier.

Soutenue par le Parti radical, qui a fait de son investiture «une priorité» selon un dirigeant, la candidature de Rama Yade est au cœur des négociations pour les législatives entre le parti de Jean-Louis Borloo et le parti présidentiel. A l’UMP et dans l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy, on s’évertue à ramener «dans le bercail» la jeune icône terrible des premières années du quinquennat. «Après Christine Boutin et Hervé Morin, d’autres ralliements sont en cours», expliquait-on encore rue de Vaugirard la semaine dernière. Des «ralliements» qu’ils souhaitent voir se justifier «sur des questions de fond et des thèmes de la campagne . Pour Rama Yade, ce sera donc l’éducation. Reste à trouver un thème pour un rapprochement annoncé avec Jean-Louis Borloo.



Journée de la Femme à Saint-Etienne, le 9 mars 2012

 

Débat – témoignage

Le monde évolue…La contraception aussi…Et vous ?

Cette année encore, la journée de la femme fait émerger de nombreux projets !

Les étudiants en licence « Management de l’Organisation de l’Economie Sociale » à l’IRUP, organisent un débat en partenariat avec le planning familial sur l’évolution des mœurs depuis la contraception.

Que pensez vous que la contraception a changé dans votre vie ? Ce qu’elle a changé pour la femme, pour l’homme, pour le travail, pour la vie de famille…

Le débat sera animé par des intervenants du planning familial.

Un buffet  vous sera offert pour vous remercier de votre participation.

Rendez vous le

vendredi 9 mars 2012

À 18h00

À l’amphithéâtre de  la maison de l’emploi

18 Avenue Augustin Dupré 42000 ST ETIENNE

Merci de nous renvoyer le carton d’invitation en pièce jointe pour faciliter notre organisation (scanner par mail)

En espérant vous compter nombreux parmi nous, nous vous souhaitons une bonne journée.

Pour toute information :

Cyrielle MATHEVON : cyrielle.mathevon@laposte.net

Ou Franck BRAMAS : fbramas@aol.com

Ou Elodie MASSACRIER : elodie.massacrier@gmail.com



1...678910

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux