La MARSEILLAISE

Image de prévisualisation YouTube


L’incompétence au programme



Les « Google phones » se démultiplient

Samsung Galaxy
Caractéristiques  : écran 3,2 pouces, 16 millions de couleurs, mémoire 8 gigaoctets extensible (carte microSD), GPS, Wi-Fi et Bluetooth.
Dimensions et poids : 115,9 x 56 x 11,9 mm, 116 g.
Tarif  : 400 euros hors abonnement (79 euros avec forfait Bouygues Telecom).
Points forts : appareil photo-vidéo avec flash, écran très lumineux, facilité d’utilisation.
Points faibles : écran tactile simple (non multipoint), design
et interface très classiques.

HTC Hero
Caractéristiques : écran tactile 3,2 pouces, mémoire de 2 Go (carte microSD), GPS, Wi-Fi, Bluetooth.
Dimensions et poids : 112 x 56,2 x 14,35 mm, 135 g.
Tarif : 499 euros hors abonnement.
Points forts : design original, sept pages d’accueil personnalisables, écran multipoint pour agrandir les photos, utilitaires de HTC et Google embarqués dans le terminal.
Points faibles : autonomie, quelques lenteurs lorsque plusieurs applications sont exécutées en même temps.

Jusqu’à l’été, l’offre de mobiles utilisant Android, le système d’exploitation de Google, se limitait à un seul constructeur, le taïwanais HTC, et seulement deux modèles, avec clavier (Dream) ou sans (Magic). A présent, c’est une marque plus connue du grand public, le coréen Samsung, qui tente l’expérience avec son nouveau terminal, le Galaxy. De son côté, HTC monte en gamme avec un appareil plus élégant que ses prédécesseurs, le Hero. Galaxy et Hero emploient tout deux la dernière version (1.5) du système d’exploitation Android, déjà présente sur le Magic. Celle-ci propose de nombreuses fonctions qui ont fait le succès de l’iPhone, en particulier un clavier virtuel permettant de saisir sur l’écran tactile l’adresse d’un site Web ou le texte d’un email.

De manière générale, on sent que les ingénieurs de Google se sont beaucoup inspiré d’Apple, et les points communs sont nombreux : accéléromètre (servant par exemple à faire passer l’écran de l’horizontale à la verticale), géolocalisation (avec Google Maps), ou boutique en ligne permettant de télécharger facilement des applications et des jeux. S’ils partagent le même système, le Galaxy et le Hero se montrent pourtant radicalement différents à l’usage, car l’apparence d’Android (icônes, fonds d’écran…) peut facilement être modifiée par les constructeurs ou les opérateurs qui décident de l’employer. Ainsi, le modèle de Samsung dispose d’une interface très classique, qui rappelle celle des téléphones utilisant Windows Mobile. A l’inverse, HTC propose une présentation plus futuriste, et de nombreux petits logiciels spécifiques, par exemple pour la lecture de fichiers audio.
Atout de poids

Les mêmes différences se retrouvent dans l’aspect extérieur de ces deux mobiles : le boîtier du Galaxy adopte un design peu original, alors que celui du Hero se distingue et par sa forme (légèrement incurvé en dessous de l’écran) et par sa matière (métal et caoutchouc), ce qui lui donne un aspect haut de gamme très éloigné des deux premières tentatives de HTC. D’ici à la fin de l’année, d’autres constructeurs devraient rejoindre HTC et Samsung. L’américain Motorola doit dévoiler ses premiers mobiles Android le 10 septembre, et le sud-coréen LG devrait le suivre de peu. Plus original, la PME française Archos, spécialisée dans les lecteurs audio et vidéo mobiles, doit lancer dans les prochains jours un PC tablette muni d’Android.

Selon les dirigeants de Google, la famille Android devrait compter une vingtaine de produits d’ici à la fin de l’année. Il faut dire que ce système d’exploitation dispose d’un atout de poids pour s’imposer face à ses concurrents Windows Mobile ou Symbian : il est gratuit pour les constructeurs qui décident de l’adopter.

BENOÎT GEORGES ET EMMANUEL PAQUETTE


Hymne de Campagne de Nicolas Sarkozy 2012 – La France Forte



Discours de Nicolas à Lille



12345...12

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux