Abidjan : l’offensive pourrait être «rapide»

ZAPPING VIDÉO – Le camp Ouattara dit avoir lancé son ultime assaut pour pousser Laurent Gbagbo hors du pouvoir. Les habitants d’Abidjan vivent dans la peur et se réfugient chez eux. La capitale économique du pays a ainsi pris les traits d’une ville fantôme.

Image de prévisualisation YouTube

Abidjan : l'offensive pourrait être «rapide» dans La une coeur-



Des traces d’iode radioactif dans le lait français

Des échantillons de lait français et américain contient des traces d’iode 131, suite au nuage radioactif en provenance de Fukushima. Les doses sont néanmoins largement en dessous de celles observées après Tchernobyl et ne seraient pas toxiques.

De l’iode 131 a été détecté dans des échantillons de lait en France et aux États-Unis, rapportent simultanément l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et l’Environmental Protection Agency américaine. Les résultats d’analyses confirment que cet isotope radioactif provient des rejets de la centrale nucléaire de Fukushima. Les doses retrouvées sont toutefois très faibles et non-toxiques.

 

L’analyse d’échantillons de lait effectuée le 25 mars en Loire-Atlantique par l’IRSN fait état d’un taux inférieur à 0,11 becquerel par litre (Bq/l). Des prélèvements opérés à la même date à Spokane, dans l’État de Washington, situé sur la côte ouest des États-Unis, montrent un taux de 0,029 becquerel par litre.

 

Ces résultats sont supérieurs à la normale puisqu’en temps ordinaire aucune trace d’iode 131 ne doit être décelable dans le lait. Ils demeurent toutefois « 5.000 fois inférieurs au taux d’intervention déterminé par la Food and Drug Administration (FDA) », indiquent nos confrères du New York Times. Ce seuil à ce jour est établi à 170 becquerels par litre.

 

Rien à voir avec Tchernobyl !

 

Par ailleurs, précisons que ces doses d’iode 131 restent bien en-deçà des valeurs observées en mai 1986 en France, un mois après l’accident de Tchernobyl. « On avait détecté 100 becquerels par litre dans le lait à cette période », indique Philippe Renaud, chef du Laboratoire d’études radioécologiques en milieux continental et marin à l’IRSN. Il rappelle également que « le lait est un des aliments les plus sensibles à la contamination radioactive, après les légumes à feuilles. Il est contaminé par le biais de l’herbe chargée d’isotopes radioactifs et consommée par les vaches ».

 

L’iode 131 a une demi-vie de huit jours. En d’autres termes, il perd la moitié de sa nocivité en une semaine. Cet isotope radioactif est particulièrement toxique lorsqu’il est absorbé par la thyroïde. En cas d’exposition massive, les autorités sanitaires peuvent demander à la population visée d’absorber un comprimé d’iodure de potassium. Celui-ci sature alors la thyroïde, réduisant ainsi le risque de cancer. En revanche, il est tout à fait déconseillé – et potentiellement dangereux – d’absorber ce médicament sans y avoir été invité par les autorités.



Côte d’Ivoire : Washington appelle Paris et l’ONU à agir

Les militaires français se sont déployés depuis jeudi à Abidjan, afin de protéger les ressortissants français.
Les militaires français se sont déployés depuis jeudi à Abidjan, afin de protéger les ressortissants français. Crédits photo : LUC GNAGO/REUTERS

 

EN DIRECT – Les États-Unis demandent à l’Onuci et à la force Licorne de «protéger les civils» et d’«empêcher tout pillage» dans le pays. Paris a annoncé vendredi porter sa force Licorne de 900 à environ 1100 soldats.

Côte d'Ivoire : Washington appelle Paris et l'ONU à agir dans La une coeur-

Les forces pro-Ouattara à l’assaut d’Abidjan

 

Les forces du président de Côte d’Ivoire reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, continuent de livrer bataille à Abidjan ce vendredi pour s’emparer des derniers bastions de son rival Laurent Gbagbo.

 

 

Au quatrième jour de leur offensive-éclair, les forces pro-Ouattara, entrées dans la nuit dans la capitale économique, cherchent à s’emparer du palais présidentiel et de la résidence de Laurent Gbagbo. Celle-ci est essentiellement protégée par des membres de la Garde républicaine, une unité d’élite lourdement équipée. D’intenses combats ont fait rage depuis jeudi soir, avant une nette baisse d’intensité des tirs vendredi après-midi.

 

» INTERVIEW – «L’étonnant professionnalisme des ex-rebelles»

 

Vendredi, le camp Ouattara a lancé à son rival un nouvel appel à la démission : «Je ne crois pas que Laurent Gbagbo soit capable de résister plus longtemps, avec toutes les défections dans ses rangs. Il a un instinct suicidaire, il s’engage dans une voie sans issue et il est condamné à être ‘dégagé’», a assuré une porte-parole.

 

Dans le même temps, le gouvernement d’Alassane Ouattara a décidé la «réouverture immédiate» des frontières aériennes, qu’il avait fermées, mais maintient les frontières terrestres et maritimes fermées «jusqu’à nouvel ordre». Les forces des Nations unies avaient pris jeudi le contrôle de l’aéroport d’Abidjan. Le gouvernement d’Alassane Ouattara avait par ailleurs imposé jeudi un couvre-feu jusqu’à dimanche, valable de 21 heures à six heures.

 

 

• «Protéger les civils et empêcher les pillages»

 

Paris a annoncé vendredi que la force française Licorne, qui a pour mission de soutenir l’Opération de l’ONU en Côte d’Ivoire et d’assurer la sécurité des Français et étrangers en temps de crise, a été portée récemment de 900 à environ 1100 soldats. Les militaires français se sont déployés en certains endroits d’Abidjan pour protéger les ressortissants français et d’autres nationalités des groupes de pillards. Quelque 200 Français et 500 étrangers ont en outre été accueillis depuis jeudi soir sur le camp des forces françaises à Port-Bouët, dans le sud de la ville.

 

Les Etats-Unis ont appelé vendredi «les forces de l’ONU et de la France» à agir afin de «protéger les civils et empêcher les pillages» en Côte d’Ivoire.

 

» À Abidjan, les expatriés pris dans la tourmente

 

La pression internationale s’accroît sur Gbagbo

 

A Paris, Nicolas Sarkozy a réuni vendredi après-midi le premier ministre François Fillon et les ministres des Affaires étrangères, Alain Juppé, et de la Défense, Gérard Longuet, pour faire le point sur la situation. L’Elysée a publié à l’issue de cette réunion un communiqué appelant Laurent Gbagbo à «se retirer immédiatement, à faire cesser les violences et à céder le pouvoir pacifiquement au président Ouattara». «Les responsables d’exactions n’échapperont pas à leur responsabilité pénale», prévient en outre la présidence française. Nicolas Sarkozy s’est par ailleurs entretenu vendredi avec Alassane Ouattara, a plus tard annoncé l’Elysée.

 

» Le jeu discret de Paris pour tourner la page à Abidjan

 

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé vendredi le président sortant à céder le pouvoir à son adversaire et a enjoint les deux camps à faire preuve de retenue.

 

L’Union africaine a également demandé vendredi à Laurent Gbagbo de céder immédiatement le pouvoir. Dans un communiqué, Jean Ping, le président de la commission de l’UA, affirme que Laurent Gbagbo a repoussé toutes les propositions visant à sortir pacifiquement de la crise. De son côté, l’Union européenne a annoncé qu’elle n’envisageait pas de lever les sanctions à l’égard de la Côte d’Ivoire, notamment celles visant le port exportateur de cacao de San Pedro, tant que Laurent Gbagbo n’aura pas quitté le pouvoir.

 

» Le cas ivoirien, une leçon pour l’Afrique

 

Les États-Unis ont quant à eux prévenu le président sortant que «s’il y a des violences importantes à Abidjan et que Gbagbo ne quitte pas le pouvoir, lui et ses proches, y compris sa femme Simone Gbagbo, devront être tenus responsables des actions qu’ils n’auront pas empêchées».

 

• Gbagbo serait toujours à Abidjan

 

Quant à Laurent Gbagbo, il se trouve selon son porte-parole «à sa résidence (d’Abidjan) avec toute la famille réunie». Des rumeurs avaient évoqué son départ. L’Onuci s’est dite vendredi «prête à faciliter» son «si tel était son souhait». «Il est dans un esprit de responsabilité», a-t-il encore déclaré, réaffirmant que «toute tentative de recherche de solution par la force est sans issue».

 

«Le président Gbagbo se porte bien, il a le moral haut», a assuré de son côté à Charles Blé Goudé, leader des «jeunes patriotes», fervents partisans du président sortant. «Il a toujours tendu la main (pour un dialogue), il est dans cet état d’esprit. Aujourd’hui, j’ai échangé avec lui au téléphone», a-t-il ajouté, affirmant être également «à Abidjan».

 

 

• Un Français tué à Yamoussoukro

 

Dans la capitale administrative, située dans le centre du pays à 250 km au nord d’Abidjan, un professeur français a été tué par balle vendredi, sans que l’on sache si sa mort est liée aux combats dans le pays ou s’il s’agit d’un crime crapuleux.

 

«Ce professeur a été assassiné dans la nuit de jeudi à vendredi dans sa chambre d’hôtel (…) On ne sait pas si c’est lié aux combats ou s’il s’agit d’une affaire crapuleuse», a précisé un responsable français. «Il est possible qu’il s’agisse d’une balle perdue comme celle qui a tué une Suédoise travaillant pour l’ONU à Abidjan», a déclaré un autre responsable.

 

Une Suédoise employée de l’ONU a en effet été tuée jeudi soir en marge des combats dans la capitale politique, probablement par une balle perdue, a annoncé vendredi le ministère suédois des Affaires étrangères. Celui-ci a précisé que la victime, âgée de 34 ans, se trouvait à son domicile lorsqu’elle a été tuée.

 

 

5977bff8-5bc5-11e0-9a24-ed7efbf8db38 dans La une

 

• Des violences commises par les pro-Ouattara

 

L’ONU a indiqué vendredi craindre des «graves violations des droits de l’homme» commises par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), les pro-Ouattara, en particulier dans l’ouest du pays. Ces violences auraient été enregistrées «en particulier dans les régions de Guiglo, Daloa à l’ouest», a détaillé le porte-parole du Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme. Il a évoqué des «pillages, des extorsions de fonds, des enlèvements, des arrestations arbitraires et des mauvais traitements de civils».

 

Le Figaro



1.107 incidents nucléaires en France en 2010

Le niveau de sûreté nucléaire en France est « assez satisfaisant« . C’est en tout cas ce qu’affirme l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), auditionnée mercredi 30 mars par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

Saisie par les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, l’OPECST examinait à cette occasion le rapport d’activité de l’agence sur l’ »état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2010″.

 

Un objet radioactif « saisi à la main »

 

D’après l’ASN, 1107 incidents ont été rapportés pour l’année 2010, dont trois de niveau 2 : « la saisie à la main d’un objet radioactif à Chinon », « la perforation d’un gant de protection à La Hague » et « l’altération d’une source au cobalt lors d’une opération de réparation d’un appareil de gammagraphie à l’usine Fleursmetal dans la Loire ».

 

L’ASN juge toutefois qu’au vu des 1964 inspections effectuées sur le terrain l’année dernière, dont 25% réalisées de manière inopinée selon elle, le niveau de sûreté nucléaire et de radioprotection demeure « assez satisfaisant ».

 

Une exposition croissante aux rayonnements

 

L’agence s’inquiète en revanche de l’exposition croissante des Français aux rayonnements lors de traitements médicaux, un niveau « très critique » ayant été par exemple atteint au Japon et aux Etats-Unis. L’enjeu, affirme l’ASN, est d’orienter les patients vers l’imagerie par résonance magnétique (IRM), plutôt que vers les scanners, qui délivrent des doses atteignant les 20 millisievert.

 

Le président de l’ASN André Lacoste a également affirmé que le rétablissement des systèmes de refroidissement de la centrale de Fukushima prendrait « plusieurs semaines », sinon « des mois ». Il a également prédit que la zone située autour de la centrale resterait contaminées durant des années, voire des décennies. « Nous disposons d’informations parcellaires », a-t-il toutefois tempéré.



1...56789

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux