Un journaliste américain tué et plusieurs autres blessés à Misrata

Un journaliste américain tué et plusieurs autres blessés à Misrata

 

Le photographe Tim Hetherington a été tué mercredi par un tir de mortier dans une rue de Misrata. L’un de ses collègues, Chris Hondros, est grièvement blessé, alors que deux autres journalistes souffrent de blessures plus légères.

 

Par FRANCE 24 avec dépêches (texte)

 

 

Un journaliste du magazine américain Vanity Fair, Tim Hetherington, a été tué mercredi à Misrata, dans l’ouest de la Libye, et trois autres ont été blessés, dont l’un grièvement, victimes d’un tir de mortier, selon un journaliste de l’AFP présent à l’hôpital de Misrata. L’information du décès de Tim Hetherington, obtenue par l’AFP à Misrata, a été confirmée par Vanity Fair.

Journaliste d’origine britannique, Tim Hetherington, 41 ans, avait couvert de nombreux conflits au cours des dix dernières années. Il avait remporté le World Press Photo Award en 2007 pour ses photos des soldats américains en Afghanistan. Ce travail avait servi de base au documentaire Restrepo, qui avait été nommé aux Oscars.

Le journaliste grièvement blessé est l’Américain Chris Hondros, 41 ans, de l’agence photographique Getty. L’identité des deux reporters plus légèrement blessés devait aussi être communiquée ultérieurement.

Les quatre journalistes se trouvaient en groupe sur Tripoli Street, la principale artère de Misrata, assiégée depuis près de deux mois par les troupes du colonel Mouammar Kadhafi. Le plus fort des combats entre les troupes loyalistes et les rebelles se déroulent sur Tripoli Street.

Un caméraman d’Al-Jazira, Ali Hassan Al Jaber, avait déjà été tué et un autre journaliste de la chaîne de télévision blessé le 12 mars dans une embuscade près de Benghazi, fief de l’opposition dans l’est de la Libye. Il s’agissait alors du premier journaliste d’un média étranger tué en Libye depuis le début de l’insurrection contre Mouammar Kadhafi le 15 février.

De nombreux journalistes ont aussi été détenus et souvent maltraités par le régime libyen.



Etats-Unis: Boeing sommé d’employer des ouvriers syndiqués sur le 787

AFP – Le constructeur aéronautique américain Boeing s’est vu mercredi sommé par l’Office fédéral des relations du travail (NLRB) de relocaliser dans son fief de Seattle, où il emploie des ouvriers syndiqués, un site d’assemblage du nouvel avion 787 installé dans une région sans syndicat.

 

Une plainte du NLRB accuse Boeing d’avoir « violé le droit du travail en décidant de transférer une deuxième ligne d’assemblage dans un site non syndiqué en Caroline du Sud pour des raisons discriminatoires ».

 

Boeing a fait savoir qu’il entendait contester cette plainte, qui doit faire l’objet d’une audience devant un juge administratif le 14 juin à Seattle (Etat de Washington, nord-ouest des Etats-Unis).

 

« Boeing a entièrement le droit, aux termes du droit fédéral et de sa convention collective, de bâtir des sites de production hors de la région » de Seattle, a assuré son directeur juridique Michael Luttig dans un communiqué.

 

Cette plainte concerne une deuxième ligne d’assemblage pour le nouvel appareil 787, dit le « Dreamliner », inaugurée en novembre 2009 à North Charleston, en Caroline du Sud (sud-est), alors que la première ligne d’assemblage se trouve dans la région de Seattle.

 

La décision d’ouvrir cette nouvelle ligne, annoncée un an après une longue grève chez Boeing, a toujours été critiquée par le syndicat de mécaniciens IAM, absent de Caroline du Sud, qui avait estimé que l’avionneur cherchait à éviter les syndicats.



Eric Zemmour vs Jean-Luc Mélenchon sur le libéralisme

Image de prévisualisation YouTube



Mélenchon s’entend quand même bien avec Marine Le Pen et Rachida Dati

Image de prévisualisation YouTube

Jean Luc Mélenchon prônait le « virez les tous ». De passage au Parlement européen, le leader du Parti de Gauche et probable candidat à l’élection présidentielle présente un tout autre visage que celui du révolutionnaire, ennemi de l’extrême droite et de l’UMP. Les relations de l’ancien sénateur socialiste, sont plus que cordiales avec une certaine Marine Le Pen et très amicale avec l’ancienne ministre de la justice UMP Rachida Dati.

 

Les images ci dessus, présentent un visage inattendu d’un Mélenchon qui discute cordialement tactique et buts politiques, et presque amicalement, avec une Marine Le Pen qui pouffe et rigole à ses propos. Dans une seconde séquence à une machine à café : le député européen Jean Luc Mélenchon rencontre la députée européenne Rachida Dati. S’ensuit une nouvelle conversation cordiale et presque amicale, sur le mode de la confidence avec tutoiement de rigueur.

 

La vidéo diffusée dans un premier temps sur Direct 8 a été placée sur le site de partage en ligne Youtube où elle réalise un véritable Buzz et provoque une vive polémique sur le ton Mélenchon. Postée 4 avril 2011, la vidéo a été vue par plus de 125 000 internautes. Les dizaines de commentaires s’enflamment sur la posture de Mélenchon.

 

Vidéo Youtube/Puremedias/Ozap/Direct8 : L’échange est très cordial, sous les caméras de « Portraits de campagne », la nouvelle émission politique de Direct 8.



Sécurité : pour Manuel Valls, « la gauche peut tout changer »

Manuel Valls, député-maire socialiste d’Evry et candidat à la primaire du PS en vue de l’élection présidentielle de 2012, était l’invité « fil rouge » de Christophe Hondelatte dans RTL Soir mercredi 20 avril 2011. Il publie jeudi un livre intitulé « Sécurité, la gauche peut tout changer », aux éditions du Moment.



1...34567...9

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux