Thales et Safran rouvrent le dossier du rapprochement de leurs actifs militaires

Des discussions ont repris entre Thales et Safran en vue d’un éventuel rapprochement entre les deux groupes français, affirme, mercredi 27 avril, Les Echos, alors que des négociations entre le groupe d’électronique et l’équipementier aéronautique avaient échoué en 2010. « Des équipes travaillent sur le sujet au sein des deux entreprises », a confié au journal économique une source industrielle non identifiée. « Les discussions ont repris sur un mode constructif », dit aux Echos une autre source.

 

Malgré la pression de l’Etat, actionnaire des deux groupes français, Thales et Safran n’étaient pas parvenus, en 2010, à s’entendre pour rapprocher certaines de leurs activités. Actionnaire important des deux groupes, l’Etat est aussi l’un de leurs gros clients.

 

OPTRONIQUE ET NAVIGATION INERTIELLE

 

Début mars, le PDG de Thales, Luc Vigneron, avait déclaré que son groupe était « ouvert à parler avec Safran car nous sommes deux grands groupes  internationaux, à base française, qui ont mutuellement intérêt à se renforcer par échange d’actifs complémentaires ». Les précédentes discussions portaient sur les activités « optronique » et « navigation inertielle », deux technologies utilisées dans les domaines militaire et aéronautique. Ces perspectives avaient suscité des inquiétudes au sein des deux groupes, où les salariés craignaient un démembrement de leur activité.



Laisser un commentaire

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux