France Télécom annonce une forte baisse des tarifs téléphoniques fixes

France Télécom annonce une baisse de plus de moitié du coût des appels sur ses lignes fixes. Dès ce jeudi 21 octobre, la tarification par zones disparaît : « Un seul tarif sera en vigueur pour tous les appels, depuis et vers une ligne fixe, en France métropolitaine », indique Louis-Michel Aymard, porte-parole du groupe.

7 millions de clients concernés

Ces réductions ne concernent que les abonnés au tarif général de France Télécom. Soit 7 millions de clients, pour 150 à 200 millions d’appels par an.

En revanche, ces réductions ne s’appliquent pas à ceux qui ont déjà souscrit à des tarifs spéciaux ou des forfaits sur leurs lignes fixes, ni aux 7,4 millions d’abonnés aux offres « triple play » combinant téléphone-internet-télévision.

Baisse de plus de 25 % sur le coût de mise en relation

Pour les bénéficiaires, la baisse sera « de plus de 25 % sur le coût de mise en relation, de plus de 55 % sur le prix-minute en heures pleines et de plus de 65 % sur les prix-minute en heures creuses », précise France Télécom.

Concrètement, les tarifs heures pleines (du lundi au vendredi de 8h à 19h) passeront de 6,7 à 2,8 centimes la minute et ceux des heures creuses (en semaine de 19h à 8h, ainsi que les week-ends et jours fériés) de 4,5 à 1,4 centimes par minute.

Baisse historique

La baisse est qualifiée d’historique par France Télécom. Elle s’explique par l’engagement pris par l’entreprise de répercuter sur la facture du client les baisses des prix de gros des communications fixes vers les mobiles.

France Télécom a également annoncé que les appels d’une ligne fixe vers les numéros de téléphonie par internet (numéros commençant par 09 7…) seront désormais alignés sur le prix des communications locales. Cela représente une baisse de 36 % en heures creuses.

20 % de baisse pour les Dom

Quant aux clients France Télécom des Départements d’outre-mer (Dom), ils bénéficieront d’environ 20 % de baisse tarifaire sur les appels depuis les fixes des Dom vers les mobiles de métropole.

Par ailleurs, les communications fixes à fixes entre plusieurs zones de Guyane ou entre les îles de la Guadeloupe, la Martinique, et Saint Martin-Saint Barthélémy, qui auparavant étaient facturées comme des communications nationales, deviennent des communications locales.



Laisser un commentaire

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux