La première citadine hydride « made in France » sera produite à Onnaing

samedi 25.09.2010, La Voix du Nord

 

 De fin 2008 à aujourd'hui, la production journalière de la Yaris  sera passée de près de 1200 à 640 véhicules. De fin 2008 à aujourd’hui, la production journalière de la Yaris sera passée de près de 1200 à 640 véhicules.

 

|  ON EN PARLE |

 

Investir 53 millions d’euros à Onnaing, alors que le groupe sort à peine la tête de l’eau… Valérie Létard pouvait saluer « le volontarisme » des dirigeants de Toyota hier, en conférence de presse. Car l’annonce est de taille, pour l’emploi, l’aménagement du territoire, et l’environnement : le site d’Onnaing va produire la première citadine hybride « made in France ». Ce sera en 2012, mais le mystère demeure quant au visage du futur modèle

 

 

 

OAS_AD(‘Position1′);La première citadine hydride « made in France » sera produite à Onnaing dans La unePAR CÉCILE THIÉBAUT

valenciennes@lavoixdunord.fr PHOTO D’ARCHIVES BRUNO FAVA

1 Vous avez dit « bonne nouvelle » ? L’information, hier matin, a été communiquée au préalable aux salariés, à l’occasion d’un comité d’entreprise extraordinaire. Et ce fut « une bouffée d’oxygène », confiait le délégué CFDT Arnaud Piesset. « Il fallait voir leurs yeux briller », savourait François Papin, le vice-président de Toyota motor manufacturing France (TMMF), qui a évoqué les souvenirs plus douloureux des précédentes réunions de CE, où il devait annoncer, à chaque fois, une baisse de cadence. « On est à 60 % de notre capacité de production », a-t-il reconnu. La crise est passée par là, obligeant la direction a supprimé l’équipe de nuit cet été. Sans toucher toutefois aux 3 000 postes en CDI. Et ils seront maintenus. C’est l’engagement de TMMF auprès des pouvoirs publics (État et agglo), qui subventionnent, à hauteur respectivement de 2,375 M E et 1 M E, l’investissement de 53 M E. C’est déjà une excellente nouvelle. Une « fierté » aussi pour l’usine et ses partenaires, Car Onnaing était en concurrence avec les sites de Grande-Bretagne, de Turquie et du Japon. Sa position stratégique au coeur de l’Europe, son marché cible, « la qualité de la main d’oeuvre », et l’aide des pouvoirs publics, a expliqué Makoto Sano, le président de TMMF, ont permis à Onnaing d’emporter la décision. Ouf.

2 Une Yaris hybride ? Depuis 2001, TMMF a produit plus de 1 820 000 Yaris à Onnaing, et ce pour toute l’Europe. Sur le marché, avec un certain succès, depuis 2006, la version 2 aura six ans en 2012. L’âge d’un nouveau relooking ? Avec option hybride ? La direction se refuse d’annoncer la couleur, ou plutôt le visage du futur modèle. Tout juste, a-t-on appris, qu’il s’agirait d’un « petit véhicule hybride », « une berline compact », « une citadine ». Bref, ça ressemble fort à une Yaris… Comme le confiait un syndicaliste, « on voit mal mettre la technologie hybride dans une Aygo ou une IQ, notre usine n’est pas calibrée pour faire plus petit, on peut faire plus gros à la rigueur… ». Le mystère n’a pas fini d’attiser les esprits curieux. Reste le principal : l’ambition du groupe nippon, pour qui « la technologie hybride est une stratégie à long terme » (dixit Michel Gardel, vice-président de Toyota motor Europe) : d’ici 2020, Toyota prévoit d’équiper l’ensemble de sa gamme (et donc la Yaris…), et de vendre, ces prochaines années, un million de véhicules hybrides par an dans le monde. « Le pari de la croissance verte », saluait Valérie Létard.

3 Un climat social apaisé ? Une telle nouvelle est prompte à rassurer les plus inquiets dans l’entreprise. Signe du climat de défiance qui s’était installé (depuis la grève historique d’avril 2009), la CFDT avait réclamé un audit pour vérifier les comptes. Les résultats sont tombés lundi : conformes aux chiffres annoncés par la direction. « Ça nous a rassurés », confiaient les élus de la CFDT. À la CGT, par contre, Éric Pecqueur n’avait pas forcément la même lecture. Son leitmotiv : les conditions de travail. En plein débat sur les retraites, il jette un pavé dans la mare : « les salariés se demandent s’ils pourront travailler ainsi à 45 ans ? ». Un discours qu’il compte bien resservir lors des prochaines élections professionnelles. Ce sera le 12 octobre. •



Laisser un commentaire

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux