Sarkozy détaille ses ambitions pour la présidence française du G20

Devant les ambassadeurs, Nicolas Sarkozy a rappelé sa volonté de réformer le système monétaire international : « La France propose à ses partenaires le choix de l’ambition », a-t-il lancé.

Nicolas Sarkozy a réitéré mercredi 25 août sa volonté de lancer, pendant la présidence française des G8 et G20, les trois réformes du système monétaire international, du marché des matières premières et de la gouvernance mondiale, dans un discours devant les ambassadeurs de France.
« La France propose à ses partenaires le choix de l’ambition« , a lancé Nicolas Sarkozy, « seul le G20 dispose du poids spécifique, de la légitimité et de la capacité de décision nécessaires pour donner les impulsions indispensables à ces chantiers de demain ».

Sur les monnaies, le chef de l’Etat a répété que « l’instabilité des changes fait peser une menace essentielle sur la croissance mondiale » et a jugé « souhaitable, nécessaire même » de « mettre en place des instruments pour éviter l’excessive volatilité des monnaies ».

 

« Volatilité des prix des matières premières »

Pour lancer la réforme, il a suggéré la tenue en Chine d’un séminaire de spécialistes chargés de réfléchir aux moyens de « renforcer nos mécanismes de gestion de crise », de définir « un actif de réserve international qui ne soit pas émis par un seul pays » et encore de « mieux coordonner les politiques économiques et monétaires ».

Nicolas Sarkozy a ensuite proposé d’ouvrir un deuxième chantier, « celui de la volatilité des prix des matières premières ».

Il a proposé d’étudier « le fonctionnement même des marchés de dérivés des matières premières », la « transparence » de ceux des matières premières agricoles et des « mesures de transparence et un dialogue approfondi entre producteurs et consommateurs pour limiter les fluctuations des cours » de l’énergie.

Enfin, en matière de gouvernance mondiale, le président a suggéré de « créer un secrétariat du G20″ et d’étendre les compétences de ce forum aux questions de développement et de financement du climat.

La France doit prendre la présidence du G20 à la mi-novembre, après le sommet de Séoul (Corée du Sud).

(Nouvelobs.com)



Laisser un commentaire

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux