L’Allemagne ouvre le bal des taxes bancaires

Le gouvernement allemand a été le premier pays européen a adopté mercredi un projet de loi de restructuration du secteur bancaire qui prévoit l’instauration d’une taxe sur les profits des banques. La France et la Grande-Bretagne devraient lui emboîter le pas. Concrètement, cette taxe vise à ne plus faire peser sur les contribuables, les risques exagérés, pris par les établissements financiers. Cette taxe sera donc affectée à un fonds auquel pourront recourir les banques si elles se trouvent menacées de faillite. Berlin estime que cette mesure, qui entrera en vigueur dès 2011, devrait rapporter environ un milliard d’euros par an à l’Etat.

Du côté de la France, le gouvernement doit examiner dès cet automne, un projet similaire qui devrait figurer dans le projet de loi de finances de 2011. Pour l’heure, aucune précision n’a été donnée en ce qui concerne le taux d’imposition ou l’assiette de cette taxe. Dans un entretien accordé fin juin au ‘Wall Street Journal’, la ministre de l’Economie Chritstine Lagarde avait estimé qu’une telle mesure rapporterait quelques centaines de millions d’euros au budget de l’Etat.

En revanche, l’idée d’une taxe bancaire mondiale avait été abandonnée en juin dernier, lors du dernier sommet du G20 qui s’était tenu à Toronto. L’Australie, le Canada et le Japon s’y étaient fermement opposés, estimant qu’ils n’avaient pas à payer les erreurs commises par les banques américaines et européennes.



Laisser un commentaire

brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA GRIPPE PORCINE
| Kevin Long Production
| animaux